02/03/2009

Split Cheap

Bonjour à tous,
 
Mauvaise nouvelle pour certains, bonne nouvelle pour d'autres!


Il y a des moments difficiles dans la vie, celui de vous écrire aujourd'hui en est un ...


Après 8 ans d'activités sous diverses formes, nous avons décidé de mettre un terme définitif au projet Cheap pour diverses raisons qui sont propres à l'histoire du groupe et aux membres qui y sont joints.


Nous voudrions remercier du fond du coeur, nos familles, nos amis, le public, les organisateurs, les autres groupes qui nous ont soutenu durant toutes ces années un peu partout en Belgique et ailleurs ... sans vous l 'aventure n'aurait pas été aussi belle, si intense et les souvenirs pas si nombreux.


Nous quittons notre local et les scènes, le coeur fendu et l'esprit dans le vague mais nous avançons heureux de ce que tout cela nous a apporté.


Aujourd'hui, nous réalisons a quel point il faut vivre autre chose et l'importance de pouvoir tourner une page de notre vie musicale même si elle était belle.


Sachez juste que vous allez nous manquer ...
MERCI !!!
 
Le groupe Cheap

17:52 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

05/02/2009

Le lever de rideau

Le rideau rouge à lasne nous accueillait le vendredi 30 janvier 2009 dans le cadre du festival Wiremess, une sorte de concours mini-entreprise avec argent, enregistrement et autres petits plaisirs du rock'n'roll à la clé. Autant vous dire tout de suite et casser le suspens : nous n'avons rien gagné si ce n'est le fait d'avoir passer un bon moment et à vrai dire on y allait pour cela à la base!

Nous sommes en compétition ce soir là avec un jeune groupe qui chante en français (très en place, belles cravates, morceaux qui se terminent bien), un groupe qui chante en anglais (très nirvana, son crade mais délicieux, grunge à souhait) et enfin le groupe Red Flowers que l'on a déjà croisé sur plusieurs scènes (très théatrale, très pro, très en place).

Le groupe gagnant de la soirée (a leur grande surprise et la notre aussi) est le petit groupe de jeune qui chante en français ... je suis content pour eux même si je comprends pas le choix du jury! Enfin faut dire que les grunges étaient négligés, les red flowers se sont moqués un peu du jury et que moi-même j'ai été un peu les titillés à leur table! Non franchement, on se serait cru à "la nouvelle star" mais dans les campagnes wallonnes.

En ce qui concerne notre concert, c'était très court (25 minutes) et j'étais tellement sur les starting blocs que j'avais le souffle coupé à chaque morceau! Damien m'a annoncé que c'était le plus mauvais concert de sa vie tellement il ne s'entendait pas, Yull m'a répété 100x en rigolant que cracher en l'air c'était un peu dégueu et Ben tremblait de tout son corps car le festival ne vendait aucun alcool.

Le public était sympa mais très étrange! Je ne sais plus si c'est Paddy ou quelqu'un d'autre qui a associé le mot "public" au mot "bourgeois" ... il avait peut être pas tout à fait tort en tout cas.

Peut-être qu'une partie du public de manière trop bourgeoise et ne voulant se salir les mains ou touché mon corps en sueur a décidé de stopper net mon "stage diving" sur Merry. Cassure net, cassage de gueule mais pas une blessure, grande classe!

Pendant le concert, j'ai lancé des bonbons (du backstage) au public ... Ca claque bien les bonbons c'est cool sauf quand ca claque une personne que l'on ne veut pas claquer !

Un moment j'ai été dire bonjour au Jury qui était planqué derrière assis à une table ... je ne sais pas si ils ont appréciés, bigre je m'en fous! On n'est pas à la "Nouvelle Star" ici ...

Le groupe gagnant pouvait rejouer le soir même ... avant l'annonce des résultats Yull et Damien étaient déjà parti, on aurait pas pu rejouer si on aurait gagné, ça aurait été drôle !!!

--- Lever de rideau ---

Une petite vidéo souvenir de notre défaite enregistrée par notre ami Dom (des Rust Preventive). Je vous invite à regarder mon saut de cheminée avec reception olympique ... grande classe que j'te dis!

 

16:55 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

28/01/2009

Les casseroles de la télévision wallonne

La télévision française possède de belles archives mais la télévision wallonne également me direz-vous!

Dans ce contexte, j'ai retrouvé une vieille vidéo de Cheap datant des années où j'avais encore sur le nez des grosses lunettes datant de ma plus tendre enfance, une coupe de cheveux que n'aurait pas renier un enfant de choeur et un costume de grande marque volé dans un très grand magasin de la rue Montaigne à Paris (euh je rigole hein!) parce que pour un reportage télévisuel il fallait être fringuant sans trop l'être non plus!

Je me souviens que le jour du reportage, il faisait excessivement froid et pour être un peu fringuant, j'avais mis sur le dos mon costume volé rue Montaigne ... je faisais le malin mais j'avais froid comme un mort dans son cercueil! Pour preuve, la fumée qui sort de temps en temps de ma bouche, c'est pas un montage !

Je ne parle pas non plus de la petite ballade au bassin sidérurgique de Charleroi, déjà cette ville est froide à la base mais alors là ... p'tain!

La vidéo de "Julia" a été tournée dans un parc à Jumet et le jour de la diffusion du reportage ma grand mère m'a dit "t'aurais pu couper les cordes de ta guitare qui dépasse quand même, ça fait négliger pour la télévision" ... quelque part, je m'en fous, j'avais un costume volé rue Montaigne à Paris!

Ca devait être vers 2002 - 2003 et à l'époque je faisais du rock'n'roll sur une guitare acoustique à 5 cordes!

Le reportage

L'intégralité de "Julia"

 

17:36 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Nous sommes toujours vivant !!!

Le vendredi 23 janvier 2009, en route pour Liège pour le premier concert de l'année!

Direction Cité ardente, autoroute rapide, pluie liquide, entassage de matériel sur la banquette arrière, ne pas faire d'accidents après avoir passé Louvain-La-Neuve, ne pas se retrouver coincé entre deux 33 tonnes, ne se fier ni à Mappy, ni même à Michelin et avoir un sens de l'odorat développé.

Nous jouons au Tipi en Outremeuse (rue de Roture), un café concert fort sympathique qui se trouve dans une rue piétonne inaccessible en voiture, c'est toujours sympa pour le transport du matos, surtout quand la pluie liquide dégouline de partout. Liège, cité ardente et pluie chaude comme la braise.

Nous découvrons le groupe namurois Big Fat Lukum, très sympathique, bien en place et une belle surprise! Dans la salle pas grand monde ...

Ensuite, nos amis de Wizardkind nous livrent un set éclatant et rock'n'roll à souhait ... les nouveaux morceaux déchirent et ce groupe mérite vraiment de passer un cran au-dessus, croisons les doigts que la chance leur fasse un merveilleux sourire et pas un doigt d'honneur injuste et non justifié! Dans la salle pas grand monde ...

Il est près de 23h et il est temps pour nous de monter sur scène devant un parterre plein de ... 3 personnes (ou presque) mais ces gens sont important pour nous. On leur livre en début de concert un tout nouveau morceau qui n'a pas encore de nom et où la structure n'est pas encore établie à 500 %, qu'importe!

Les 3 personnes du public se font rejoindre par des membres de Wizardkind, de Big Fat Lukum et d'autres personnes que nous ne connaissons pas ... dans la salle pas grand monde mais assez pour faire un peu de rock'n'roll.

Sur scène, nous plongeons dans un set approximatif, pas assez concentré, trop évasif, trop "out" par on ne sait trop quoi! Ca sonne mais on ne se trouve pas spécialement ... on essaye d'y mettre de l'âme mais on se la joue 180 kilomètres / heure alors qu'on devrait faire du 120 kilomètres / heure ... le flash radar et l'amende qui va avec ne sont pas si loin! Pour ma part, je ne trouve pas les repères et le seul retour qui me sert à m'entendre ne fonctionne pas très bien ... je me grille la voix après quelques morceaux!

Juste avant de faire le final "Merry", l'un des responsable du Tipi nous demande d'arrêter, minuit PLUS de bruit ... Liège doit faire dodo! Nous aussi peut être ... On reçoit les félicitations des uns et des autres ... la beauté de l'énergie touche des gens, c'est toujours cela de pris!

Sur le chemin du retour, nous sommes passé de l'autoroute au centre de Bruxelles en l'espace de quelques minutes ... nous n'avons rien compris! Petite visite nocturne de Bruxelles avant le dodo!

Les prochains concerts vont être théatraux, innonvant mais diablement rock'n'roll qu'on se le dise!

Préparez vous à une décharge bruitiste ...

Cheap_tipi_049

17:19 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/01/2009

Un Tipi concert pour bien commencer l'année ?

Le premier concert de l'année 2009 montre le bout de son nez et fera escale ce vendredi 23 janvier au Tipi à Liège (rue de Roture) en Outremeuse.

Au programme:

19h30 : Ouverture des portes et des fenêtres

20h30 : Big Fat Lukum

21h30 : Wizardkind

22h30 : Cheap

Le prix d'entrée est de 5 € et dans le TIPI tout est permis! Tu peux danser sur les tables, taper dans tes mains, crier "yeah yeah yeah", te mettre une plume d'indien au plus profond de ton anatomie et y prendre la température, boire 2 bières l'une après l'autre en moins de 40 secondes, faire la roue sans te blesser, échanger ta collection de footballeurs Panini avec ton voisin de pogo, faire la plus grosse bulle de liège avec ton Hollywood Chewingum, dire à la fille que t'aime que tu l'aimes et tu peux même filmer le concert pour le mettre sur Youtube en qualité médiocre, pas belle la vie ?

Enfin inutile de dire que plus on est nombreux à faire cela, plus on rit comme des chimpanzés devant un spectacle d'Holiday on Ice!

Le rock'n'roll c'est ça aussi !!!

l_e5535c0346b44abb992099fe3e87d079

 

11:48 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/12/2008

La der 2008

Samedi 20 décembre 2008, dernier concert de l'année à Dongelberg à l'espace culturel "le brassage". Un lieu très sympathique mais un peu éloigné de tout!

Sur le chemin, Ludo et moi-même avons essayé tant bien que mal de comprendre la théorie de la boule de sable de Damien ... à ce jour, on a toujours rien compris !!! demandez à l'interessé, il essayera de vous expliquer!

D'habitude, la programmation est plutôt "jazzy" alors est-ce que 2 groupes de rock peuvent ramener un peu de monde ? Un petit peu oui! Une vingtaine de personnes qui ont payé un prix de place exorbitant pour 2 groupes de rock (10 €) dont nous ne sommes pas responsable. Dans le public, 2 ex-brainois venus nous découvrir car nous venons de Braine-l'Alleud ... cela fait vraiment plaisir.

Avant de monter sur scène, on déguste un délicieux spaghetti pendant que Ben n'arrivant pas à se décider sur le vaste choix de bières proposé décide de prendre un coca. Pendant que je bois mon coca, l'un des responsables de la salle s'étonne de me boire cela et me dis "beh il y a des pesticides là dedans" ... je l'ai terminé en une gorge sans me poser de question. Rock'n'roll que j'te dis!

Pendant ce temps là, Ludo recable tout (comme à son habitude) et joue avec les paires (un truc d'ingé son). Il est nerveux Ludo  mais il garde le sourire.

Grand absent du soir, Paddy fête son anniversaire chez lui, ça nous fait un grand vide aussi immense que celui de la couche d'ozone ou le vide laisser par la disparation de Serge Gainsbourg dans la variété française et le monde du média. Grande pensée pour notre chère ami Paddy (qui je vous rassure n'est pas encore disparu).

Le concert quand à lui va super bien se passer! On joue avec plaisir avec le peu de monde présent mais avec plaisir ... c'est le dernier concert de l'année on lâche tout! Je fais croire un instant que "Yeah Yeah Yeah" est une reprise de Britney Spears, fort drôle!

A la fin du concert et pour bien terminer l'année, on a fait une grande destruction de matériels ... j'ai sauté dans la batterie la détruisant au 3/4, Damien a pris sa guitare et l'a explosé dans l'ampli, tandis que Yull a lancé sa basse dans les airs et elle est restée accrochée au plafond. Ludo quand a lui a sauté sur table de mixage ce qui a engendré un larsen phénomenal. Pour bien terminer la soirée, on a mis le feu au batiment ... ah ah non je rigole, pitre que je suis!

Je voudrai remercier mes frères de scène pour le plaisir partager cette année et on remet cela l'année prochaine ... enfin si on sait se rembourser le matériel détruit !!!

Rendez-vous en 2009 ...

12:02 Écrit par Cheap dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

15/12/2008

Avoir le tract de Seattle

Ca fout les boules ... Noël approche ! Alors parce qu'on ne sait pas si on va survivre au bug de la nouvelle année proche à venir, on a décidé de vous offrir un dernier concert 2008.

J'aime beaucoup le tract qui a été réalisé pour l'occasion par une connaissance que nous ne connaissons pas (ah ah). On dirait une annonce d'un concert obscure dans un club déjanté de Seattle en prélude à la période grunge.

Au fait, Ben sur la photo ... on dirait un grunge, c'est un peu notre Dave Ghrol  à nous mais sans le bubblegum dans la bouche. Remarquez que Damien a été viré de la photo car un groupe grunge à 5 membres, c'est plus vraiment un groupe grunche. C'est comme un gang-bang à 3 personnes, c'est plus vraiment un gang-bang.

Je remarque aussi que "Cheap" et "Temple Shade" ça fait grunge comme nom de groupe non ? Et notre song "Kill the hype" c'est une prémonition sur ce que l'on va devenir ???

P'tain vivement que le mois d'avril n'arrive jamais ... je sais pas encore ce que je vais mettre dans ma lettre d'adieu!

templeshadeok

Ah oui, j'oubliai ... Ludo qui s'emmerde comme un rat mort (dans la chambre d'un grunge) quand à la répétition il n'a pas une grande table de mixage, a pris quelques photographies de la dernière répétition.

Ca c'est Xavier qui depuis qu'il est papa a décidé de faire du grunge assis et avec une casquette pour que personne ne remarque sa calvitie naissante. Là, il était entrain de nous faire écouter une nouvelle compo enregistée sur son deck k7 de dernière génération. L'Ipod a côté c'est de la daube!

 Mike_-_Nirvana_1989ish01

Ici, nous avons Damien. Il s'est enfin décidé à virer son ampli pour en acheter un vrai qui fait une tour comme dans les grands concerts de rock. Il joue maintenant sur transistor car il grillait à chaque fois les lampes de ces amplis ... Là, il était entrain de nous montrer comment par un accord de La mineur il pouvait allumer les lampes du local. A notre grande surprise, ça marche!

Dwayne_-_Nirvana_1989ish01

Avant que les piles de son appareil photo ne rendent l'âme, Ludo a pu prendre un instantané de Yull en plein jeu de basse. Depuis qu'il est marié, il a voulu se laisser pousser les cheveux et il rentre son t-shirt dans son pantalon pour essayer de masquer une masse ventrale qui commence à se distinguer. Là, il venait juste de dessiner au Tipex un arbre hallucinnogène sur le mur. Nous n'avions pas remarqué avant le développement de la photo, qu'il en avait fait de même sur le micro. Il a également refait la décoration du local en enduisant les murs (voir sur photo de Xavier) et le plafond (voir sur photo de Damien) de TiPex.

Eric_-_Nirvana_1989ish01

5 minutes après la prise de ces photos, tout est parti un petit peu en couille à vrai dire! Le deck k7 dernière génération de Xavier a merdé et sa K7 a été bousillée! Il a donc donné un violent coup de poing dans le mur, ce qui a provoqué avec les vibrations la chute de la partie supérieure de l'ampli de Damien qui a percuté de manière violente la tête de Paddy qui était juste en dessous à 4 pattes pour essayer de retrouver l'onglet que Damien venait de perdre. Par chance, pour ma part j'étais chez le coiffeur, Ben chez son tatoueur et Ludo venait de sortir acheter des nouvelles piles dans la superette du coin. Quand à Yull, il était entrain de vomir dans les toilettes a côté (mauvaise réaction à l'exposition permanente au TiPex).

Finalement Xavier veut bien un Ipod, Damien veut récuper son blackstar d'Anglettere, Paddy économise pour une minerve et Ludo cherche la fille au polaroid rouge comme ca il fait deux pierres deux coups, enfin un clic et un coup je veux dire.
                                       

15:23 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

07/12/2008

Sous le sapin épineux, un EP!

L'annonce brabançonne ... parce qu'on est belge, qu'on est pas néerlandophone et qu'on l'assume de manière rock'n'roll vient de publier un article sur nous!

Le mois prochain, certains membres du groupe s'expatrie à Genk pour quelques semaines (An Pierle et Koen Giseng nous louent leur 3ième étage), histoire de pouvoir parler de notre musique dans "Humo" et "De Morgen". On cherche pour se faire un traducteur néerlandophone pour les interviews ... An et Koen ne pouvant être tout le temps dans nos pattes ou nous dans les leurs.

Merci de faire vos offres à l'Annonce Brabançonne!

annonce brabanconne cheap

 

11:02 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/11/2008

A coeur ouvert

Une petite interview

C'était en septembre après un concert à la Maison des jeunes de Waterloo ... on était interviewé par la charmante Aurore qui avait bien du mal à nous faire tenir la route ... 

Au final, ça donne une interview touchante et décontractée ... un peu intelligente parfois !!!

Merci à Aurore et sa maman pour cette jolie vitrine et ce joli montage qui n'a pas du être simple !!!

Bientôt diffusée en radio (Radio For'j)

18:58 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

21/11/2008

Ca presse !!!


Cheap est en interview dans la nouvelle édition du "Braine Capitale", mensuel tiré en 10.000 exemplaires et disponible gratuitement à Braine-l'Alleud et en périphérie.

On devait faire la "Cover" mais estimant ne pas mériter en cette fin d'année de faire une "Cover", nous ne nous sommes pas battu pour remettre une photo de groupe suffisament grande (en pixel) pour faire la Cover, taquin que nous sommes va!

A l'intérieur, on y retrouve une SUPERBE photo de Ben, une photo transpirante et datante de ma personne, une photo de groupe (style teenager adolescent que nous ne sommes plus depuis bien longtemps) et une énigmatique photo live.

Et puis, il y a mon interview en plusieurs pages et en très condensé! J'ai passé bien 45 minutes à parler, à triturer mon esprit, à faire comprendre la substance de ma création, d'y aller avec les tripes et le coeur sur la table ... et finalement, j'ai droit à un résumé du résumé. C'est ça la vie d'artiste et de la presse ... un mélange savoureux de différence de style.

Si tu lis l'article de fond en comble, tu verras que l'on a (ou que j'ai) une dent de lait contre les médias ... c'est à moitié vrai et à moitié faux. Tu comprendras quand tu liras l'article camarade!

Pour l'occasion, je voudrai remercier chaleureusement Anne pour l'interview et la rédaction de l'article, ainse que Clarisse pour sa patience et sa persévérance.

La prochaine fois, promis ... on fera tout pour avoir nos tronches de Cake en Cover, quand la chose sera réellement méritée ... en attendant, on laisse la place à notre ami Mickael Wood, un réalisateur brainois.

Si tu veux, tu peux toujours offrir pour Noel ... cette édition de Braine Capitale avec notre interview dedans ... et si tu as un membre de ta famille qui est rédacteur dans le journal "Le Soir", tu lui dédicace mes excuses dans sa gueule ... oh ca va, on n'a peut être pas les mêmes oreilles mais on peut avec un peu de chance avoir le même sens de l'humour, non ?

Bonne lecture et bonne presse

Christophe

Cheap 0051

 Cheap 0061

12:46 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

19/11/2008

Parfois mieux vaut un Massepain qu'une bière biologique !!!

Dans beaucoup de domaines et cela est valable également pour la musique, la Patience avec un grand "P" est une qualité indéniable. Celui qiu possède la Patience avec le grand "P" peut affronter tous les festivals humanitaires du monde et bien plus encore.

Samedi 15 novembre 2008, nous étions programmé au "Flash Festival" sur le prestigieux site de de Tour et Taxi à Bruxelles. Un superbe endroit, vaste comme plusieurs terrains de football.

L'organisation très sympathique du festival (et pour une fois je ne suis ni cynique, ni ironique) font tout leur possible pour que l'on vive un accueil chaleureux et humain et cela fait relativement plaisir. Concoctage d'un backstage ou encore réalisation d'une avancée sur la scène car la disposition des lieux fait qu'il y a un gros pillier juste devant la scène ... juste devant ma gueule quoi! Cool pour le public, pas cool pour moi!

Vu notre avance sur le planning, avec Ludo, Seb, Paddy et sa copine Alice on décide d'aller déambuler dans les rues de Bruxelles, s'amuser à traverser dangereusement les carrefours avec une insouciance juvénile, comme si nous avions 15 ans.

Comme la marche et la peur ça ouvre l'appétit, on décide de poser notre derrière au Pizza Hut. Menu 3 délices pour certains et pâtes pour les autres.  Beaucoup rigoler ... mais vraiment très fort à s'en arracher des larmes.

Ludo qui a toujours le regard penché de manière somptueuse sur la féminité des femmes, nous surprend à chaque fois. Il va aussi faire preuve une première fois dans la soirée de la fameuse Patience avec un grand "P". D'abord pour une bière qui n'arrivera que 30 minutes après et puis pour son Panna Cotta (dessert Italien) qui arrivera 20 minutes après tout le monde. Je ne compte pas non plus son impatience à notre arrivée, en attendant  la bave aux lèvres la désignation de notre table "ronde".

En reprenant la route de Tour et Taxi, on se ballade le long du canal ... endroit aussi romantique qu'une ballade autour de Tchernobyl. ... la radiation en moins!

Vu que la marche ça ouvre l'appétit (ou la soif), on décide sur le site du festival de s'abreuver comme des bêtes. La bière biologique du commerce équitable laisse un goût amer et le Coca (pas Cola) du commerce équitable possède ce délicieux mélange goûtu du médicament et de la noisette. Yull écologique comme il est, a vidé son Coca (pas Cola) dans une plante verte de décoration. Pauvre d'elle!

Et puis Ludo va encore avoir sa patience avec un grand "P" mise à nouveau à rude épreuve! L'ingénieur son du groupe qui nous précède prend un temps dingue à faire la balance ... plus d'1 heure! Damien dans un esprit "équitable et humanitaire" va lui dire qu'il exagère ... l'ingénieur son a beuglé comme vache qui pisse dans un paquet de chips Oxfam.

Nous étions programmé à 23h30 et nous voilà sur scène vers 00h30 avec la crainte de ne pas cadrer au paysage, nous sommes le SEUL groupe rock de la soirée!!!

A notre grand étonnement, notre concert prend vie et le public rentre directement dedans ... ça pousse à aller vers l'interraction et le contact humanitaire.

A trop boire du Coca (pas Cola) à la noisette, on finit par faire n'importe quoi et à en perdre la tête. Sur "Let's Rock", dans un moment de bonté, je décide d'aller chercher une grande poubelle pour me mettre dedans et me faire transporter dans Tour et Taxi. De manière rock'n'roll, je me suis retrouvé contorsionniste coincé dans la poubelle avec des choses immondes au fond. Ma chemise blanche à morflé grave!

Sur scène, nous sommes à 4 car Xavier est Papa d'un petit Lois depuis la semaine passée et nous lui souhaitons tout le bonheur du monde ainsi qu'à la maman. L'enfant est né avec une guitare Fender entre les mains et le même tatouage que son père, incroyable non ? Enfin, comme la vie privée c'est la vie privée, on ne s'étalera pas trop là-dessus!

Nous sommes donc à 4 et on essaye de mettre un paquet (de Chips Oxfam) d'énergie dans notre manière de jouer. Damien qui est juste derrière moi dans la disposition de scène saute partout, Yull qui est bien loin de moi dans la disposition de scène à un espace monstre et Ben est sexy retro dans sa nouvelle tenue de scène. Ludo quand à lui se bat avec le son, tandis que Paddy et Seb suive le tracé de mon cable micro pour éviter qu'il ne mesure plus que 30 centimètres. Alice  (Copine de Paddy) et Marie-Caroline (soeur de Paddy) ayant des penchants échangistes, se passent la caméra. Délicieux tout cela!

Sur les deux côtés de la scène, on trouve des écrans de projections  et j'en profite pour danser derrière et jouer avec les ombres chinoises ... je pars dans un trip tout seul sans que les 3/4 du public remarque que je suis derrière cet écran !!! Hallucinnogènes et psychédéliques.

Le concert se termine comme il avait commencé, tout en énergie et en faisant avec les moyens du bord de l'organisation.

On remercie l'organisation du festival pour l'invitation et leur bonne humeur humanitaire et tendre.

Pour ma part, je voudrai remercier également particulièrement Marie-Caroline qui m'a réalisé un superbe Massepain en forme de guitare (ou de contre-basse c'est selon) avec écrit dessus "Cheap" et qui en plus est délicieux!

La prochaine fois, je vais nager nu dans le canal ...

17:02 Écrit par Cheap dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

13/11/2008

Est-ce que l'on Flash ???

Flash Festival

Tour et Taxi (Bruxelles)

Samedi 15 novembre 2008

Pour terminer tout doucement l'année, nous donnerons un concert dans notre belle capitale ce samedi 15 novembre 2008 à 22h45 au Flash Festival sur le site de Tour et Taxi.

Une des dernières occasions de voir Cheap en concert avant de nous retrouver en 2009 avec de la nouveauté et un peu de changement.

Pour voir le programme complet du Flash Festival, on vous inviter à surfer sur leur site internet : www.flash2008.be

Inutile de vous dire, que l'on compte sur vous ce samedi afin de venir nous soutenir et profiter des lumières urbaines de la ville.

Sinon, on joue le 20 décembre au "Brassages - Espace Culturel" à Dongelberg.

Si c'est pour terminer l'année en beauté, autant la terminer de manière rock'n'roll, non ?

 

 

17:45 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

02/11/2008

Comme c'est Mignault !!!

Mignault, ces festivités locales, ces petites rues aux accents pittoresques, son église au beau milieu du village, ces bulles à verre, son café "le verseau", et sa salle "le foyer". On y a vite fait le tour mais quel tour!

Première étape : Trouver Mignault

Très simple, très rapide, très efficace ... a quelques minutes seulement de chez nous (une vingtaine). Trouver le panneau "Mignault" "festivités locales" et on y est.

Deuxième étape : S'imprégner de Mignault dans le café "Le Verseau"

Rien de tel qu'un vrai café de quartier villageois! On y retrouve les têtes pensantes du village qui phylosophent sur tout et surtout sur n'importe quoi et puis les charmes accueillants de la tenancière du café.

Avec Seb, Ludo et Paddy ... on a commandé de quoi boire à bon gosier et on a enchainé avec un petit jeu de fléchette bien planté là où il faut.

Il faut voir le Swing de Paddy au lancé! Tout est en vidéo mais par pudeur tout ne sera pas montré. Ludo croyait gagné dans un élan d'extase mais il a perdu, moi j'ai planté ma partie aussi bien que mes flèches et Seb a gagné sans avoir gagné! On est sorti de là comme des grosses merdes!

Troisième étape : S'imprégner de la salle "Le Foyer"

Nous sommes invités pour jouer dans le cadre de l'anniversaire de Loic (18 ans). On ne le connaît pas, lui non plus et nous sommes invités par la maman qui a organisé des concerts surprises. On prie pour qu'il aime un peu notre musique, sinon ca va vite faire con! Pour m'imprégner je mange des carrés de fromage.

Quatrième étape : Faire un concert au foyer comme si c'était le stade de France

A notre grande suprise, personne ne nous connait mais le petit public présent rentre directement à l'action. Ca tape dans les mains, ca danse, ca pogotte au fur et à mesure ... même les plus vieux participent. C'est la fête au village comme dirait une vieille mauvaise chanson dont je n'ai jamais aimé l'air.

Mon micro sans fil va me causer un tas d'emmerdes. Il se coupe tout le temps et Seb fait l'intermédiaire entre moi et Ludo. Entre-temps, je comble avec le micro de Xavier.

Cinquième étape : Faire attention aux matériels de la salle

Dans un moment de punch, je m'en vais monter sur les tables derrières le public et je suis passé au-travers de l'un de celle-ci. Ca aurait pu être très douloureux, ca n'a été que drôle ... heureusement! Ca a fait un boucan infernal dans la salle et je pense avoir cassé une bouteille qui se trouvait sur la table effondrée.

Sixième étape : Reprendre le concert comme si de rien n'était toujours comme si on était au stade de France et que j'avais cassé une table de l'espace VIP (où Sarko et Bruni seraient assis)

On fait monter Loic sur scène pour lui offrir un cd Cheap et lui proposer de faire un Slam (pas comme Grand Corps Malade, un vrai slam de rockeur). Belle exécution et belle enchainement sur "Kill The Hype". Ah oui j'oubliai, Loic a l'air d'apprécier ... OUF !!!

Septième étape : Faire monter les gens sur scène c'est bien, les reconnaître c'est mieux.

Sur "Disco Celebration", nous avons fait monté des membres du public sur scène. Un moment donné un type totalement possédé crie avec moi dans le micro "Celebration", je me dis dans ma tête "p'tain trop fort, le type il est trop dedans et i nous connaît même pas à la base", du coup et pour faire du rock'n'roll avec lui, je le jette avec moi sur le sol. On termine limite en danse sexuel sur le sol de la scène.

Un peu plus tard dans la soirée alors que nous étions entrain de manger avec Ludo et Paddy, Seb me dit "trop fort quand on a chanté ensemble sur scène" ...putain de merde rien vu, rien reconnu, même pas vu ces lunettes.

Huitième étape : Manger proprement sans faire de tâches

Après le concert, on a dégusté un magnifique buffet. Paddy ayant fait une tâche sur sa belle chemise, j'en profite pour lui rajouter un peu de sauce béarnaise. Juste de quoi le mettre un peu en sauce.

Neuvième étape : Savourer le concert de nos amis de "Black Soap"

Ils ont joué juste après nous et c'était un énorme plaisir de les revoir. De terribles musicos aussi sympathiques que talentieux. Un régal !!!

Dixième étape : Les remerciements

Un tout grand merci au Black Soap, à la maman et la famille de Loic, à Loic et tous ces amis et à la tenancière du café du coin.

A la vingtième étape, on joue sur les Champs Elysées à Paris devant Sarko et Bruni, sur ta table exactement !

 

 

14:19 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

26/10/2008

Sympatoch Festoch

Nous avions encore en tête, la magnifique soirée que nous avions passée au Rocktobre Festival à Rosière il y a de cela 2 ans. On gardait cela comme une nostalgie d'un certains plaisir.

En ce samedi 25 octobre 2008, nous étions à nouveau programmé à ce même festival qui pour l'occasion a déménagé sur le site des Anciennes Papeteries de Genval.  L'infrastructure y est plus grande et deux scènes se trouvent dans un très grand chapiteau.

Je profite de découvrir le groupe "Hollograms" qui joue juste avant nous sur la scène principal. Un superbe groupe original à découvrir de toute urgence!

Toute la journée a été une énorme course, surtout pour Ben qui s'occupait de dupliquer les premiers exemplaires de notre Ep "Polaroid". Entre un morceau qui manque, trouver le bon format de papier, régler les histoires d'imprimante et finalement courir jusqu'au festival sans encombres avec une quinzaine de cd entre les mains ... il y avait quoi être sur les rotules pour le concert, mais il n'en sera rien!

Nous montons sur scène avec l'envie d'en découdre de notre mésanventure de mercredi au 24h / Vélo. La superbe équipe du Rocktobre a fait appel à l'une des meilleur société de sonorisation de Belgique (qui travaille avec forêt national, Dour, les francos, ...), autant dire que Ludo est aux anges. Il va pouvoir s'amuser et ne pas devoir tout recabler comme à son habitude.

On espère que ce soir il va se passer quelque chose ... au fond de moi j 'en ai envie, pire encore ... j'en ai besoin pour mon équilibre.  Sur les deux premiers morceaux il y a une retenue du public et un peu de la mienne et puis petit à petit il y a quelquechose qui se passe et qui rende le concert magique.

Sur le chapiteau la nuit se couche, la lumière du jour prend la fuite et les jeux de lumières peuvent réellement commencer pour apporter une dimension plus profonde encore à notre univers.

Damien de son côté frime! Il n'a qu'à tourner la tête un peu sur sa gauche pour demander plus de guitare ou plus de voix dans ces retours. Nous avons un ingé retour avec nous sur scène.

Pour ma part, j'ai trouvé un nouveau jeu fortement sympathique. Je crache en l'air et j'essaye de rattraper mon crachat avec ma main. Top classe.

Au devant de la scène, il y a une petite plateforme qui prolonge et qui possède deux spots "sols", je m'amuse fort avec!

Au fur à mesure, le public rentre dedans et balance des pogos à la chaîne. Plusieurs fois je vais faire un tour dans le public ... il y a bien 2 personnes qui ont mangé de mes chaussures, je m'en excuse fortement !!!

Ben est sur une estrade et je m'amuse à sauté dessus ... un moment j'ai senti cet estrade bougé de manière dangereuse ... j'ai donc mesuré la pression de mes sauts.

Yull retrouve une dynamique éblouissante à la basse. Je suis sûr que dans les années 70, il aurait pu être l'amant de jane Birkin, c'est un fait indéniable.

Damien et Xavier martyrisent les guitares, pendant que Ben fait saigner ces fûts. Ca bouillonne de partout à vrai dire.

Pour terminer le concert, je m'en vais escalader le chapiteau au-dessus de la tête de Ludo (niveau table de mixage) et là j'ai un frisson énorme sur la fin de Merry. Je vois la scène de haut avec un son qui booste et un jeu de lumière ENORME! Mes poils se hirissent et mon coeur bat la chamade.

Joie et bonheur en sortant de scène!

Les quelques exemplaires du Ep partent en une poignée de minutes et les premiers autographes du "Polaroid" voient le jour.

Un moment, un jeune vient me trouver et me demande un autographe. Je signe "Make a sex Noise with Cheap", 1 minutes 30 après il revient vers moi et me demance ce que veut dire cette phrase en anglais. Le jeune était plus jeune que je ne le pensais. Heureusement, l'amigo Seb lancera cette superbe phrase "c'est le rock'n'roll" Je n'ai rien eu d'autre à rajouter.

On rentrera avec des étoiles sous nos pas !!!

Merci à l'organisation du Rocktobre pour les superbes conditions et la logistique bien huilée et merci au public pour le soutien.

Pour les autres, bonne écoute ...

Merci à Guy pour la vidéo !!!

16:01 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

23/10/2008

3 bières et un concert rock svp !!!

Force est de constater que nous avons un petit problème avec Louvain-La-Neuve, aller savoir pourquoi ! 

Nous étions programmé ce mercredi 22 octobre 2008 dans le cadre des 24h / Vélo de Louvain-La-Neuve.  Un mélange d'alcool, de drogue, de sexe, de bagarre, de gerbe et de pisse. Je résume peut être de manière un peu brutal mais c'est bien de cela qu'il s'agit. Ici les filles un peu faciles se font enfourcher par des mâles téméraires, tandis que d'autres mâles à la téstotérone bien calibrée en profitent pour chercher le combat a qui veut bien l'entendre.

On sait déjà de part tous ces ingrédients que le concert ne va pas être évident, tout au plus ça finira en farandole. On était loin de tout s'imaginer ...

Pour commencer, nous étions programmé à 23h mais en début de soirée, on nous fait savoir que les concerts sont décalés d'une heure suite à des problèmes avec la Police. Bigre. Nous prenons notre mal en patience, Xavier étant malade en profite pour se reposer un peu dans sa voiture, Yull discute avec un ami, Damien court dans tous les sens, pendant que Ben et moi-même allons voir Cédric Gervy sur la Grand-Place.

A notre retour, on constate qu'il y en a encore un peu plus de retard suite à des coupures de courant et au non-respect de temps de jeu de certains groupes. Pour l'occasion, on se tape des mauvais groupes de reprises.

Juste avant notre prestation, on retrouve Spat Cats (l'autre groupe de Damien qui joue de la Batterie au sein de cette formation). Ben en profite pour prêter sa batterie et ainsi gagner du temps entre les deux groupes. Va venir ensuite le surréalisme à l'état pur!

Avant le concert de Splat Cats, l'une des organisatrices vient nous trouver en stipulant que vu le retard, on doit diminuer notre temps de jeu de 45 minutes à 20 petites minutes. Nous refusons catégoriquement de payer les frais d'une mauvaise organisation. On arrive à négocier pour jouer 40 minutes avec 15 minutes de Soundcheck maximum. Bigre.

Le concert des Splat Cats se passe et voilà que le groupe "Recorders" nous rejoint en backstage afin de se préparer à monter sur scène. Ah ah ah ... elle est vraiment bien bonne celle là mais on commence à rire jaune et avoir le regard rouge!

La "pseudo" organisatrice m'explique presqu'en larmes (c'est une coutume à Louvain ou quoi ?) que Damien jouant de la batterie dans Splat Cats, il ne peut pas représenter deux groupes sur la même soirée et nous demande le plus naturellement du monde d'annuler notre concert. Ben et moi, lui expliquons qu'il n'en est pas question, que nous allons jouer et qu'au cas échéant, on se poserait sur scène et que seul la police pourra nous y déloger.

Les voix s'élèvent dans la nuit mais directement après le concert des Splat nous montons sur scène et elle comprend bien vite que l'on va mettre nos dires en application.

On commence notre Soundcheck, il est 1h19 et elle nous dit qu'elle nous laisse 40 minutes de jeu et que l'on doit arrêter à 1h55, ça fait donc 36 minutes (sans les 15 minutes de soundcheck), les mathématiques ne doivent pas être la matière forte des Louvanistes, bigre.

A notre désavantage et payant le prix d'une déplorable organisation, on bacle le soundcheck (surtout que Ludo n'est pas là) et on va monter sur scène avec un son de merde!

Nous avons aussi le plaisir de nous faire huer et recevoir des doigts d'honneur de la part du public écervelé des "Recorders" jaloux de ne pas voir leurs petites biches montées sur scène toutes joliment fringuées par le portefeuille de papa / Maman. Pathétique grave mais on garde la tête haute et on gère la situation.

Devant nous, il y a plusieurs milliers de personnes mais comme pour les autres groupes, les 4/5 ne font pas attention, trop occupés à boire dans les stands tout autour de la scène (le but premier des 24h à vrai dire). Devant nous, quelques hystériques dont il est très difficile de se rendre compte du positif ou du négatif. Pour la première fois, on est devant des milliers de personnes et pourtant on se sent un petit peu seul. Frustration contenue dans notre coeur et dans notre âme.

On enchaîne les morceaux à grande vitesse, inquiet de savoir si on va nous couper le son avant le temps imparti ou pas! Devant nous ca pogotte, ca arrache les barrières nadars et je saute plusieurs fois dans la foule. A chaque fois, je crains de me prendre un mauvais coup ou de me faire taper lachement dans le dos. Tout est possible ce soir et tout peut partir rapidement en sucette. Pendant ce temps là, les crétins à notre gauche continue leur cinéma de doigts d'honneur, je leur envoie des baisers ... c'est si romantique un soir de 24h. On gére parfaitement la situation.

On décide de raccourcir notre set pour arriver à +/- 35 minutes et on finit par un "Merry" rageur et transcendant. Le public en redemande et nous sommes bien obligé de sortir de scène, de toute façon nous n'en avons plus le coeur.

Après le concert, Yull a été trouvé "Le meilleur monsieur insultes et doigts d'honneur" pour lui demander ce qu'il avait à lui dire en face, d'homme à homme. Il a pas su répondre grand chose ... Yull l'a gracieusement remercier en lui donnant un violent coup de boule en pleine figure.

Ensuite "le meilleur monsieur insultes et doigts d'honneur" est venu me trouver en désirant s'expliquer sur les faits. Il me dit qu'il est frustré de la vie et que c'est pour ça qu'il réagit ainsi. Je lui dit que si il était frustré de la sorte que c'est très bien pour lui! Il me dit qu'en Angleterre (à Londres) les gens ont l'habitude de faire des "Fuck", je lui ai dit que nous étions pas de stars, qu'on était pas en Anglettere et que je n'en avais rien à foutre de sa théorie qui pète plus haut que le cul de tous les Saints.

En rangeant le matériel dans les backstages, j'ai regardé un peu "Recorders" et "leur public" et au-delà du talent qu'il pourrait avoir en musique, je me suis dit que le jour où je devenais comme eux, qu'il fallait que j'arrête la musique. Ca pue le "m'as tu vu" et le "rock sponsorisé par Papa / Maman".

Quand je vois "leur public" et celui qu'on a l'habitude de voir dans nos concerts, je me dis que notre public a un côté très attachant, humain, simple et naturel. Je leur en remercie du fond du coeur !!!

En rentrant en voiture avec Xavier et Ben, nous sommes passé par un barrage de police. L'agent  a demandé ce que Xavier avait bu. Il lui a répondu "3 bières, 1 concerts de rock et j'ai perdu beaucoup de sueur", l'agent à rigolé et on a pu repartir. Sur la route, on a vu une voiture dans le fossé ... peut être une triste réalité des 24h / Vélo.

On soulignera une fois de plus le manque d'organisation (aucune info, aucun point de contact, aucune aide pour le matériel, aucun ticket boisson, aucun ticket repas) mais il faut avouer que la scène était belle. On a au moins gagné cela!

C'est la première fois aussi qu'on voyait autant de monde devant nous (on se serait cru dans un stade) mais on a aussi constaté qu'une masse de gens ne rendait pas le concert merveilleux et féerique pour autant. Bigre.

Merci au public venu nous voir et toutes nos excuses pour les désagréments! Merci à Paddy de s'être débrouillé comme un chef pour les lights.

Ce samedi 25 octobre, on joue au Rocktobre à Genval  et on a pas mal d'adrénaline nerveuse à décharger, on espère que vous serez là !!!

 

12:53 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

21/10/2008

les 24h avec Cheap

Une petite dose de Cheap en milieu de semaine ?

Nous serons en concert ce mercredi 22 octobre 2008 à 23h aux 24h / Vélo de Louvain-La-Neuve. On joue au parking Leclerc.

Il y aura du vélo, de la bière et du rock'n'roll ...

On vous y attends nombreux et nombreuses

 

 

23:36 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/10/2008

Vrtbf - La chaine wallone du flamand

Nous avons le grand plaisir de vous annoncer en primeur qu'il y a quelques petits changements dans le groupe Cheap.

Damien

Tout beau, tout frais, tout beau, il vient de faire acquisition d'un nouvel ampli qui sonne du tonnerre (quelques réglages encore à faire). De marque "Blackstar" (créer par des anciens ingénieurs de chez Marschall et Vox) ... nous voilà prêt à affronter la route des concerts avec. Attention aux mauvaises secousses car il possède tellement de lampes à l'intérieur que l'on pourrait illuminer tout New York.

Ben

A notre grande surprise, il a décidé de se mettre aux cheveux courts. Ca fait bizarre au début car on dirait un gamin de 15 ans (mais sans l'acné). Fini donc sa queue de cheval, ne reste plus que la queue sous la ceinture qui aux dernières nouvelles à l'air de très bien marcher. On est content car maintenant on a vrai batteur de musique Pop et non un Metal. On aime pas le Metal, ça laisse un arrière goût de zinc et c'est pas sexy pour un sous. Maintenant qu'on a un batteur de musique Pop, on va peut être pouvoir passer dans une émission de la Rtbf ou de la Vrt. Ca nous fait plaisir.

Xavier

Dans quelques mois, il va vivre sa paternité. Il va devenir papa. On espère qu'il ne vas pas se laisser pousser les cheveux et se donner un look metal ... ca serait dommage de revenir à zéro et de ne pas passer à la Rtbf ou la Vrt. Ca nous ferait pas plaisir.

Yull

Vu que l'hiver approche, Yull a décidé de remettre son bonnet. Une chance en plus d'être pris pour un groupe cool et de passer sur la Rtbf et la Vrt. Enfin le bonnet, c'est pour aussi planqué le mauvais maniement de la tondeuse. Quand on veut faire un look "maison", on est forcément loin du look "coiffeur". Mais chutt hein ...

Chris

Pour ma part, je laisse pousser ma barbe et j'hésite à me laisser pousser les cheveux ou les couper très très très court pour faire contraste avec la barbe. Vous pensez que je dois faire quoi niveau des cheveux pour passer sur la Rtbf et la Vrt ? La barbe c'est pas un problème, regardez John Lennon est bien passé dans quelques émissions de la BBC, mais j'ai jamais aimé ces cheveux. A vrai dire j'aime moins encore Yoko Ono, elle devrait vraiment se laisser pousser la barbe je trouve, elle serait plus sexy!

Ludo

L'autre jour quand nous nous sommes mis en route pour aller au Botanique, Ludo a sorti de son sac un petit ordinateur portable de poche. Très petit, très sympa et très pratique je dois dire. Il peut contempler ainsi la fiche  technique de Cheap à son aise et contrôler le concert directement par son petit ordinateur. N'empêche Yull s'équipe d'un ampli Hakte, Damien d'un Blackstar, Ben d'une rockstar Tama et Xavier d'un Fender Blues Deluxe et Ludo lui il va nous sortir un petit "Acer" pour contrôler tous nos gros bazards ? J'ai un peu peur ...

Paddy

Paddy, il a un I-Pod flambant neuf et chaque fois qu'il me fait parvenir un mail, il est mis "envoyé par mon Pod machine chose et machin bidulle chouette" ... j'ai vraiment l'impression qu'il me nargue. Moi j'ai pas d' I-Pod. Moi parfois, j'ai une furieuse envie de partir faire un concert à Roubaix ... je sais pas pourquoi, juste comme ça. Si on y va, il faut s'arrêter à la gare car il y a un café très sympa juste à côté. Enfin je dis ça ... je dis rien !

Ah oui le Ep ... il arrive !!! Vous venez au Rocktobre ???

18:34 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

16/10/2008

Un petit cours de Botanique ?

BOTANIQUE - Witloof Bar

Le 15 octobre 2008

Je connais des groupes qui sans n'avoir rien fait se retrouve au Botanique. Avec Cheap et près de 6 ans d'existence, on a forcer un peu les choses pour se retrouver pour la première fois au Botanique. Mieux vaut tard que jamais.

Nous sommes programmé dans le cadre de l'organisation The Next Stage (www.thenextstage.eu) et nous devons inviter les gens à voter pour nous. C'est un peu le principe de l'Emergenza sauf que si on s'y prend bien on peut gagner un peu d'argent pour le groupe et on joue directement dans les salles du botanique, ce qui n'est pas négligeable.

Nous sommes donc arrivé sur place vers 17h15 pour un soundcheck prévu à 17h35 qui aura lieu finalement à 18h35 (tu saisis un peu le calcul ?On commence donc le soundcheck dans une salle en combustion (niveau chaleur) mais avec le problème délicat que Ben derrière sa batterie n'entend strictement rien du tout. Yull, Dam et Xa eux doivent se fairent à un matériel (très bon par ailleurs) qui n'est pas d'eux (tous les groupes jouent sur le même Backline). On décide de faire avec, le son n'est pas trop mauvais.

En attendant notre heure de passage, on se détend un peu devant le botanique à accueillir nos amis, à offrir des places, à se ravitailler au carrefour du coin et à uriner pour certains. Dam et Xa se font une petite scéance de répétition guitare dans les couloirs du botanique. Pour ma part, ça m'émeut de voir le groupe attendre que le concert arrive devant le botanique, c'est symbolique.

Yull comme a son habitude est blagueur (le vélo et Damien), Xavier fait tomber sa veste de costard dans une flaque d'eau, Ben se détruit l'estomac avec un Durum, Damien est toujours aussi distrait, Ludo se concentre sur la sono et Paddy mort dans un croissant, tout va bien dans le meilleur des mondes. On ne change pas nos habitudes pour autant. Moi j'essaye de m'imprégner de quelque chose, de l'atmosphère des lieux.

Il est 20h, il est temps de monter sur scène. Nous sommes le premier groupe de la soirée. On est pimpant en costard, on dirait un mélange rock dandy de Ghinzu et la touchante simplicité brabanconne de Girls in Hawaii.

On doit tout donner en un minimum de temps car 25 minutes de prestation, c'est le temps que met un dafalgan pour combattre un mal de crâne un lendemain de 24h / vélo à Louvain-La-Neuve (enfin ça on verra la semaine prochaine).  

Les morceaux s'enchainent à vive allure et sur scène on entend pas grand chose. En ce qui concerne ma voix, je dois forcer pour l'entendre et je l'irrite méchamment. Les autres se démerdent dans la jungle du son.

Des amis venus nous voir (51 places vendues) et des gens qui pourraient être nos amis que l'on connaît pas. Le public rentre dedans malgré que l'on soit les premiers. Bonne ambiance mais bordel c'est trop court.

Un moment, je décide de regarder la set list à mes pieds pour voir à quel morceau on est. "Disco Celebration" ... je regarde plus bas mais je ne vois que du blanc sur la feuille ... le concert va déjà toucher à sa fin, oh p'tain ça passe trop vite!

On sort de scène avec la sensation de n'avoir joué que 5 minutes. Très dur de faire quelque chose sur la durée, difficile de montrer l'envergure de notre univers en 25 minutes. Je suis heureux mais frustré !

La soirée, on va la passer au bar en regardant de temps en temps les groupes. Il y a rien qui nous marque vraiment. On sait que la décision se fait par le public et que le résultat sera forcément injuste pour les groupes. On n'imagine pas grand chose pour notre part, on a joué premier et on se voit bien dernier dans les votes.

Xavier lui fait le "Tapin" dans le public! En français et en néerlandais et avec amour en plus. Il invite les gens à voter pour nous, nous sommes la lettre "A".

Le principe du vote est simple et compliqué à la fois. Ils appellent le 3111 (0.50 cents) et ils doivent donner un code reçu à l'entrée + leur 3 groupes favoris. Obligation de voter pour 3 groupes minimum, possibilité de voter pour tous les groupes.

23h45, nous allons vivre la remise des résultats (comme à l'école). Je nous revois encore quelques années plutôt avec Ben, Yull et Malik a attendre le résultat du Nouvelle Vague Festival (nous avions tout perdu de peu).

Tout est dit en commencant par le dernier, par sadisme ou par rock'n'roll attitude ou surtout par suspense. A notre grand étonnement, nous ne sommes pas dernier, ni avant dernier !!! A notre plus grand étonnement même, nous sommes 3 ième avec 97 votes !!!! Nous sommes donc qualifiés et vas-y que l'on se serre dans les bras, qu'on s'embrasse, qu'on se tape sur l'épaule, qu'on se roule des pelles ... à se rythme là, la rotonde au mois d'avril va devenir une orgie de musiciens.

Je ne sais pas si c'est par Euphorie mais j'ai rien entendu des autres résultats et je n'ai entendu aucunes auditions de joie chez les 2ième et les 1er.

Nous nous retrouverons donc à la Rotonde du Botanique (une salle où je rêvais de jouer un jour dans ma vie d'artiste) dans le courant du mois d'avril pour un concert qui s'annonce electrique. L'idéal serait de le rendre sold-out avec votre présence et la présence de vos amis, ça serait fabuleux, merveilleux, intense et inoubliable.

Merci du fond du coeur pour vos votes car sans vous cela n'aurait pas été possible !!! Nous vous en sommes très reconnaissant (ceux qui étaient là se reconnaîtront). MERCI !!!

On a un peu de tristesse pour le groupe "Hungry Sam", pour beaucoup d'entre nous le meilleur groupe de la soirée. Ils sont arrivés dernier! Ils ont joué dernier aussi!

On remet cela au mois d'avril à la Rotonde du Botanique mais en mieux encore. On vous promet du grand spectacle !!! Le concert sera aussi filmé très certainement.

On va donc réalisé un de nos rêve : jouer à la Rotonde du Bota.

Maintenant on va essayer d'en réaliser un autre : Jouer dans toutes les salles du Botanique. On aura donc encore plus besoin de vous.

Love and rock'n'roll,

Chris

 

 

 

 

17:15 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

03/10/2008

En avant la musique ...

Après une série de concerts pour se remettre en forme et reprendre un certains "tonus" physique et mental, nous avons décidé de continuer sur cette belle lancée pour cloturer l'année de la plus belle manière qu'il soit. Petit programme des concerts à venir :

Le 15 octobre 2008 : le Botanique à Bruxelles

Prestigieux endroit de la région bruxelloise et lieu sacré de mes premiers amours de concerts, nous allons essayer de faire exploser le Wilroof Bar du Botanique en votre compagnie. Nous comptons donc particulièrement sur votre présence.

Un vote du public désignera le groupe qui jouera quelques semaines après à la Rotonde (Botanique) et ensuite à l'Orangerie (Botanique). La dernière étape sera un concert dans un haut lieu de la culture rock'n'roll à Amsterdam (Hollande).

Pour nous soutenir rien de plus simple : Nous avons des places en prévente (8 €) et pour cela il suffit simplement de nous faire une petite demande à l'adresse mail cheapnroll@yahoo.fr

Vous pouvez également "parrainer" une personne qui n'aurait pas le moyen de se payer une place à 8 €. Vous achetez la place, on la garde et on l'offre. Simple comme bonjour, non ?

D'avance Merci du soutien ...

Le 22 octobre 2008 : 24h / Vélo à Louvain-La-Neuve

Pour ceux et celles qui ne le savent pas encore, les 24h / Vélo de Louvain-La-Neuve c'est bien plus qu'une tradition, c'est une religion Louvaniste où la pédale et la bière règnent comme la Reine d'Anglettere sous le Pont de l'Alma, les amas de ferailles en moins (quoi que).

On y joue à je ne sais pas quelle heure ... mais on y joue, c'est déjà ça! Un petit tour à vélo avec nous ?

Le 25 octobre 2008 : Rocktobre Festival à Genval

Il y a deux ans (sous l'invitation de nos amis Mas Mappers), nous nous étions produit au Rocktobre Festival et le public était un chaudron ardent! Prions pour que cela soit encore le cas cette année.

Attention pour les puristes, ce n'est plus à Rosière mais bien aux anciennes Papeteries de Genval.

Le 01 novembre 2008 : Showcase à Mignault

Ce n'est pas parce que l'on annonce un "showcase" (comme on dit dans le millieu) que l'on va faire un concert cul-cul la praline qui ne déplairait pas à Benabar. On va y aller rock'n'roll mais c'est privé mon ami ... mais si tu veux vraiment venir à ce "showcase" même principe que pour le Botanique, tu envois un mail à cheaprnoll@yahoo.fr et on voit ce que l'on peut faire.

Le 15 novembre 2008 : Flash Festival à Bruxelles

Une sorte de festival "alter-mondialiste" qui met l'accent et les virgules sur le commerce équitable. On y va pour le plaisir de jouer près des quais à Anderlecht et parce que c'est sur le site de Tour et Taxi. Et puis mieux vaut consommer des produits du commerce équitable, plutôt que du commerce périssable.

D'autres concerts suivent (mais on annoncera plus tard, quand il fera un peu plus chaud) ...

 

 

 

 

 

21:37 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

27/09/2008

Dans l'intimité du garage.

MAISON DES JEUNES DE WATERLOO

"LE VENDREDI 26 SEPTEMBRE 2008"

 

Nous avions invité des amis pour cette date un peu particulière. Nous voulions faire un petit concert à l'amical, un peu intimiste mais sans les violons, les cierges allumés et les briquets tout feu dehors. Nous voulions créer une proximité forte et envie de déballer de la simplicité et de la décomplexion à tout va.

Pour mettre l'eau à la bouche et le sel sur la langue, nous avions invité nos amis de "Mad Radios" et de "The Models". Pour les premiers, la tâche ne fût pas évidente car le monde n'était pas encore au rendez-vous! Un chouette concert pourtant, rock'n'roll comme j'aime. Pour les seconds, la tâche est beaucoup plus simple! Ils sont à domicile si on peut dire (ou si près du domicile) et ils nous offrent un rock funky bien réalisé, belle rythmique et belle envolée voix. Un très bon groupe de la maison des jeunes de Braine-l'Alleud.

Je regardais le concert des seconds depuis la loge qui surplombait la scène! Imaginer un peu, nous étions entrain de manger Ben, Paddy, Xavier et moi, une sorte de marmelade de pomme de terre et de saucisse ... ca fait très campagnard comme ambiance, mais campagnard à la sauce rock'n'roll. On remercie pour l'occasion le chef cuistot de la Mj de Waterloo.

Il est venu le temps de monter sur scène devant un parterre de connaissances et d'amis, nous en sommes toucher. On prévient d'entrée que l'on va faire un petit concert à l'amical, qu'on est pas au stade de France et que l'on va se la faire à la cool (j'ai pas dit un concert reposant pour autant). Ma voix me fait encore défaut, j'ai peur qu'elle ne file du côté de Rome et qu'elle me largue. Elle tiendra tout le concert, oufff!

On débute le set avec "Looner" et le public rentre directement dedans collé à la scène, on sent la communion et l'esprit de famille. Le tout s'enchaîne beaucoup trop vite, le temps file et j'essaye de capturer chaque instant, chaque seconde du set. Le public est souriant, il semble heureux d'être là ... nous le sommes tout autant. Xavier doit malheureusement quitter la scène pour certains morceaux dont l'apprentissage ne sait pas encore fait (Yeah Yeah Yeah, No Name 2, Shame on you, Merry) et il nous rejoint pour une fin de set tonique et transpirante.

Tout au long du concert, je profite de la hauteur du backstage (qui donne devant la scène) pour en faire un exutoire, un terrain de jeu et un parloir rock'n'roll. J'en profite aussi pour faire un stage-diving, beaucoup moins hésitant de celui de la dernière fois (où nous avions joué là).

On improvise avec plus ou moins de réussite (beaucoup plus que beaucoup moins à vrai dire) des finals alternatifs sur "No Name 2", "Kill The Hype", "Merry", "Disco Celebration". Sur certains passages on vit des émotions fortes.

Le concert se termine (réglement horaire oblige) avec un goût de trop peu mais l'envie de vous en donner d'avantage prochainement.

On a croisé des regards ce soir là, on a senti une chaleur humaine malgré quelques approximations au niveau du jeu car on doit se remettre en selle avec le nouveau line-up et les nouveaux morceaux. On revit petit à petit et on prépare d'or et déjà l'avenir avec optimisme.

De nouvelles dates tombent et le mois d'octobre va être chargé. Des choses se préparent mais on vous en dit pas plus.

La soirée, on l'a terminée en interview dans la cuisine de la Maison des Jeunes. Une interview pour une radio. Très décontractée l'interview et parfois même trop décontractée. Le concert terminé et l'alcool aidant, certains partent dans des explications à la Jc Van Damme pendant que les moins alcoolisés essayent de tenir plus ou moins l'interview avec des réponses semi-intelligentes. La gentille Aurore a du mal à nous tenir et à du mal à contenir les bruits ambiants (verre qui casse - Merci Xavier - bruit de chips - Merci  Xavier - etc, etc, etc ...). Il y aura beaucoup de choses à faire au montage, Courage Aurore.

A la question "que conseillerez-vous à un jeune qui commence?", Xavier aura cette superbe réponse plombée d'alcool :

"Les jeunes groupes, qu'ils restent un maximum dans leur garage ... et après qu'ils fassent en sorte que ce garage devienne une scène public". Profond comme un célèbre philosophe belge exilé aux states.

Merci de tout coeur à nos amis et connaissances venu nous soutenir (les habitués de la Mj qui se reconnaîtrons, les collègues de travail, p'tite alexandra, David et sa copine, Laurie, Emy, Alice (happy birthday), la soeur de Paddy, Dominique des Rust, Aurore et sa maman (pour l'interview), Marie, Alex et Nico, et tous les autres ...).

Merci également au superbe accueil de la Mj de Waterloo, c'était un réel plaisir pour nous et on a hâte d'y revenir.

Maintenant, on va préparer le botanique et les prochains concerts pour vous offrir le meilleur de nous même.

PEACE, LOVE and MENTHE a L'EAU

11:26 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

21/09/2008

Prendre de la hauteur !

Mon cher ami Olivier a fait surgir de ces archives des vieilleries digne des premiers postes de radio. C'est tout dire!

C'était la grande époque rockambolesque du collectif "Rock Nerveux" et des premières expérimentations Cheapiennes. Les plus jeunes n'ont pas connu et les plus vieux oui et encore pas tous les vieux!

On trainait notre bosse dans des lieux du concerts du Brabant Wallon (miteux ou pas) comme ici à Mellery, dans les campagnes de nos champs de blés.

A l'époque (comme vous pouvez le voir sur une des photos) j'avais déjà le goût de l'alpinisme qui cassait déjà les couilles aux sonorisateurs qui cajolaient leurs matériels comme la plus tendre amante de coeur et de q ....

Aujourd'hui rien n'a changé, j'aime toujours autant l'alpinisme ... même plus qu'avant! Pas de chance hein ?

n1019563171_163718_9570

n1019563171_163717_9259

20:18 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/09/2008

Cheap sous influences !!!

Suite à Pure Demo, le journal "Le Soir" nous a écrit (le 16/09/08) un petit papier sur nous en y allant à coeur joie concernant le style musical que nous pratiquons. Nous en avons d'abord fort rigoler, pour finalement verser quelques larmes avant à nouveau d'en rigoler à coeur joie et à gorge déployée.

Déjà, nous ne pratiquons pas un Rock Fm musclé pour Collégiens Américains, grossière erreur de penser cela! Ensuite comparer Cheap à My Chemical Romance, LInkin Park ou Good Charlotte, je trouve que cela est un raccourci (et encore le raccourci d'un raccourci). Notre style musical n'a pas de rapport avec les groupes cités ci-dessus.

Nous avons effectivement sur l'Ep un son plus américanisé qui n'est pas forcément celui de nos concerts (rock'n'roll et déjanté). Nous avons pris une direction en faisant le Ep qui voulait aller vers quelquechose de plus produit et avec un son plus gros. Le défi était ambitieux, au final ça sonne produit mais on ne se retrouve pas forcément à 200 % dans cela.

Nous avons longuement hésité avant d'offrir ce produit au public mais vu les heures passées dessus et vu la qualité du résultat final. nous avons décidé de sortir cet Ep avec un son américain. Ne fus que par fierté de sortir un peu du "son rock belge".

Je comprends que les journalistes ont besoin de faire des rapprochements par rapport à des productions connues pour permettre au lecteur de se faire une idée textuelle, mais sur ce coup là, je me demande si on a les mêmes oreilles.

Je propose donc à toute personne qui pense que l'on fait du Rock Fm pour un public "pubère" de teenagers américains, de venir nous voir en concert et de se faire une véritable idée de ce qu'est réellement Cheap.

Nous touchons un public ado mais aussi adulte (nostalgique de la véritable période du rock) ... bref Cheap est un groupe qui touche les 7 à 77 ans et cela ne nous pose aucun problème.

La vulgarisation de la chose serait de penser que l'on touche qu'une catégorie de personne, ce qui est faux!

Je peux comprendre que l'on puisse faire des raccourcis en écoutant le Ep de Cheap mais en live ça transpire, c'est rock, c'est suant, dynamique et c'est sincère.

Merci néanmoins au journal "Le soir" pour l'article et le soutien.

Pour notre part, nous allons dans les mois à venir, enregistrer un cd rock'n'roll, déjanté et troublant! On vous en dira plus prochainement ...

En attendant, nous défendrons cet Ep sur scène ... Rock'n'rollement ...

Christophe

 

Cheap le soir1

12:36 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

18/09/2008

Ca va ... au poil !!!

J'avais préparé mon passage sur Pure Fm avec attention et obstination. Je voyais déjà le revers de la médaille et ne plus pouvoir sortir dans la rue sans être tranquille. Le moindre "bonjour" et on aurait reconnu ma voix tremblante et hésitante ... comme à la radio, ah ah bigre que je suis donc!

Ca fait donc un mois que je ne me suis plus rasé. J'ai laissé tombé mes joues de bambin pour frôler avec la virilité mâle et nordiste. Pour l'instant, je suis encore dans un petit côté sexy, je suis pas encore au stade du père Damien dans ces derniers jours, mais je m'y rapproche avec volupté et délectation.

L'avantage est que je peux maintenant aller chercher des médicaments contre les hémorroides sans que l'on puisse me reconnaître et dire "oh p'tain le chanteur de Cheap, il a le cul en feu" bigre, quelle chance donc!

Maintenant, quand je parle au téléphone ça m'emmerde car ça me gratte mais j'assume! Le matin, je gagne 10 minutes sur ma vie et le soir je me dis que je peux dormir 10 minutes de plus sur ma nuit. Au final, ça fait 20 minutes de gagner en 24h! Le temps d'un acte sexuel il paraît.

L'autre jour au rayon fruit et légume, je tombe sur un ami qui ne me reconnait pas et qui me dit "p'tain tu ressembles à un ami qui chante dans un groupe, il s'appelle Christophe Willems" et je lui dis "quoi le chanteur de la Nouvelle Star" et mon ami me répond "non, lui il avait du talent, christophe willems de Cheap il n'en pas" ... Non je déconne, je peux inventer n'importe quoi comme histoire avec ma barbe et ma moustache de cowboy.

Je vous embrasse mais maintenant ça pique ... ça m'évite de faire la bise!

Christophe

17:52 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

15/09/2008

Pure radiotisation en mode Fm national

Pour célébrer notre victoire à Pure Demo, on a sabré le champagne et le kidibul (avec modération, pas comme des débauchés de rockeurs) et on a longuement discuter de tout, de rien et de pas mal de choses à vrai dire.

Aujourd'hui, nous sommes le 15 septembre 2008 et nous allons passer pour la première fois sur une radio nationale de grande envergure, à savoir Pure Fm! Une petite interview en rapport avec notre victoire à Pure Demo ... enfin non pas victoire, je n'aime pas le mot victoire, il fait beaucoup trop gloriole à mon goût!

Peu avant de passer à l'antenne, on apprend que Xavier (notre guitariste bien aimé) a du être hospitalisé à Namur ... on a eu très peur mais finalement il n'y a peut être rien de trop alarmant, on espère en tout cas! En attendant et pour subir divers examens, il passera la nuit à l'hopital. Grosse pensée pour toi !!!

En attendant, on essaye de rester optimiste comme une truite devant un banc de requins blancs et moi je me prépare mentalement à passer sur Pure Fm, en espérant trouver les mots justes et ne pas dire trop de bétises. Comment ne pas être sérieux, tout en étant crédible, mon dieu que la question reste complexe.

Vers 21h30, je dois recevoir un appel de Sylvestre (animateur de l'émission Drugstore dans laquelle on passe), en attendant Yull me fait des blagues en faisant sonner mon téléphone et Ben se fait passer pour un animateur en numéro privé. Fort drôle mais cela se passera de tout commentaire.

Pour pousser ma réflexion la plus profonde (et pour éviter les folies dévastatrices des autres ah ah ), je prends la fuite dans le Parc Allard (Braine-l'Alleud) et j'attends l'appel de Pure Fm. L'émission ayant pris du retard, cela fait un petit bout de temps que je me ballade dans la nature avec le froid qui me monte aux chevilles. Il fait pas chaud ... l'hiver revient, fuck !

+/- 21h50, me voilà à l'antenne en direct, sans filet, sans rattrapage ... tout peut partir en vrille et devenir totalement incontrôlable. Impossible de monter au montage, de faire "cut" et de prendre le meilleur du meilleur, de murir ma réflexion, de songer sagement à mes réponses pour ne pas être dans l'approximatif. Sylvestre l'animateur est cool, sympa et à le dialogue facile (normal il est animateur radio, et pas sur radio chevauchoir). Avec lui, on retrouve un dinosaure, une légende de la radio fm en Belgique "Ponpon", un honneur total de pouvoir lui parler, de pouvoir pousser quelques minutes de causette avec lui.

Lorsque je parle, j'entends ma voix qui fait écho et qui fait décalage (à cause du gsm) et il est très dur de se concentrer dans ces conditions, car tu as toujours tendance à réécouter ce que tu dis en une fraction de seconde, au moins si je dis une connerie je peux encore la réctifier dans la seconde.

Les questions s'enchainent et je vois pas le temps passer. On parle du pourquoi, du comment on s'appelle Cheap (alors que selon eux notre musique n'est pas Cheap), il me parle de bricolage, d'artisanat ce qui est vrai mais ce qui ne colle pas avec le son que l'on a fournit sur le cd (avec le morceau Dead Bird). J'essaye de justifier les choses, de m'expliquer mais le temps tourne trop vite et le temps est compté. Je veux aller loin dans mes explications mais le temps est compté, je veux remercier des gens mais le temps est compté, je veux parler de la réalisation et de l'histoire de nos morceaux mais le temps est compté, je veux parler de notre amour pour la scène mais le temps est compté, je veux soliciter des tourneurs, des manageurs et des stripteaseuses hollandaises mais le temps est compté ... j'ai juste le temps de dire Merci et de faire "euh ah ..." que le morceau "Dead Bird" est déjà lancé et que je l'entends même pas!

Mais quel bonheur les enfants, parler sur Pure Fm même pour dire "euh ah" ou bien encore "eh beh", ... Woaw, c'est comme faire ces besoins dans un cornet de frite à l'ancienne, c'est inoubliable!

Une fois rentrer au local de répétition avec les autres, ils sont émus d'avoir entendu le morceau sur Pure fm, il lui trouve un son différent, moins rock et plus radiophonique encore. Paddy me dit "quand tu entends Dead Bird à la radio, c'est comme un vrai morceau de musique sauf qu'il n'y a plus la sueur, c'est comme si on l'avait retiré". Moi j'ai rien entendu, mais je me rattraperai demain.

Ah oui, Sylvestre a fait une allusion au blog en mentionnant "la race des seigneurs", il pensait avec Ponpon que c'était le nom d'un festival, j'ai vite corrigé ... aussi furtivement et savoureusement qu'une truite devant un banc de requins blancs.

On voudrait remercier une fois de plus, ceux et celles qui ont rendu cela possible avec les votes et nous remercions l'asbl "court-circuit", "Pure Demo" et "Pure Fm" pour ce moment de bonheur.

Vous pourrez retrouver l'interview sur le Podcast de Pure Fm dans quelques heures mais nous vous en tiendrons informer.

 

Ps:Se retrouver programmer sur Pure fm juste avant Nirvana, c'est définitivement good grunge music makes a sex noise with good people like you ...

cheap pure fm 1

23:39 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Pure Bonheur - Cheap gagnant Pure demo

Chers amis, chères amies,

Nous avons le grand plaisir de vous annoncer que nous avons remporté le concours "Pure Demo" avec 61.25 % des votes.

Un tout tout grand merci à vous tous de nous avoir soutenu durant cette longue semaine, nous vous en sommes très reconnaissant ... sans vous cela n'aurait pas été possible.

Nous serons en interview ce lundi 15 septembre entre 20h et 22h dans l'émission Drugstore sur Pure fm. Pour ceux qui n'ont plus de poste radio (tragédie de l'époque moderne), vous pouvez écouter cela sur www.purefm.be

Notre single auto-produit "Dead Bird" sera également en écoute tous les soirs de la semaine dans cette même émission et un article paraîtra dans le journal "le soir" (édition de ce mardi 16 septembre).

Notre ep sera aussi disponible sur "Hysteria" mais on vous en parlera un peu plus tard.

On compte sur vous maintenant pour être au poste ... tout ne fait que commencer.

On vous embrasse et vous remercions encore du fond du coeur pour ce soutien, ces votes et cette merveilleuse attention.

Love and respect

Christophe

 

13:48 Écrit par Cheap dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

08/09/2008

BESOIN DE VOTRE SOUTIEN: cheap a PURE DEMO

Salut à tous,

TRES IMPORTANT ... BESOIN DE VOTRE SOUTIEN!

Nous sommes en concurence pour le concours "Pure Demo" et nous avons besoin de vos votes !!!

Nous vous invitons à vous inscrire sur "Pure Demo" (cela prend 20 secondes), vous recevrez un mail de confirmation par mail.
et à partir de là vous pourrez voter!

Chaque jour, vous pourrez voter pour nous jusque lundi prochain!

Inscrivez vous donc sur : www.puredemo.be  et votez pour nous, nous en avons vraiment besoin.
Cela vous prend 30 secondes par jour et cela nous aide beaucoup!

Parlez en à vos amis pour qu'ils fassent de même! Faite tourner l'information à un maximu de contacts et faite exploser le compteur .


Eventuellement faite un copier coller de ce mail et envoyez leur avec une petite note personnel de votre part!

On compte sur vous,

Un grand merci d'avance,

Le groupe CHEAP

cheap pure demo

17:57 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

06/09/2008

Je ne reconnais plus personne en ... Harley Davidson!

Pour le retour de Xavier (Guitare) au sein de Cheap, nous avions décidé de faire un petit concert en forêt. Tout d'abord parce que c'est nickel pour nos poumons et puis pour faire une petite prestation d'adieu à nos amis les écureuils avant la grande hibernation de ceux-ci.

Nous étions programmé comme à la grande époque du rock'n'roll dans un fief de motards portant le doux nom de "La race des Seigneurs". Le lieu du concert se trouvant dans un bois dans les profondeurs de Bouffioulx (région de Charleroi).

Nous étions un peu inquiet au début car un petit nombre de nos connaissances nous parlait avec crainte de la dangerosité de la région. Les personnes de là-bas ne semblant pas très fréquentables, mauvaise réputation me dit-on!

Après avoir tourné en voiture plusieurs fois autour du "Ring 3" de Charleroi, nous trouvons le petit bois de 9 hectares et ces lumières balisant le tracé du chemin. Nous découvrons la beauté des lieux (limite féerique) mais aussi la crainte de la distance entre le parking et le lieu du concert. Comment amené le matériel sur scène dans des sentiers forestiers ?

Et puis voilà qu'arrive l'une des grandes surprises de la soirée, la venue d'une remorque tirée par un Quad (conduit par un moteur) qui amène le matériel sur place. A l'aller comme au retour, nous en profiterons pour faire une virée nocturne avec l'engin dans les bois. frissons garantis!

Comme nous sommes le seul groupe à jouer ce soir, nous prenons le temps de régler le son et décorer la scène. Ludo (ingé son) profite de l'occasion pour tout recabler (il commence à en avoir l'habitude), pendant que Paddy prend grand soin à décorer la scène. La scène est illuminée de guirlandes et de tubes fluorescents du plus bel effet. Je chante dans un superbe micro sans fil et j'ai l'impression de me retrouver largué dans un karaoké géant en pleine forêt tropicale.

Nous sommes super bien accueillis et nourritures et boissons sont offerts avec plus que d'abondance.

Il est pas loin de 23h quand nous décidons de commencer le concert dans ce cadre qui nous laisse rêveur. Nous allons bientôt vivre la deuxième grosse surprise de la soirée.

A la fin du premier morceau, quelques applaudissements furtifs font apparition. Mais très furtifs!

A la fin du troisième morcceau, les applaudissements deviennent inexistants! Nous voilà perdu en pleine forêt avec des motards. On continue pour notre part et d'y croire à fond les manettes. A chaque fois qu'on termine un morceau, on entend juste le bruit du vent dans les arbres et les lèvres du public qui trempent dans la bière. Consternation tropicale!

Avant de terminer les 5 derniers morceaux, Ben a l'illumineuse idée de faire une pause et de reprendre un peu plus tard. Nous hésitons à remonter sur scène mais on profite de l'occasion pour se roder avec le retour de Xavier. on remonte donc sur scène.

On entame "Kill The Hype" en dédiant le morceau aux groupes qui aiment les omelettes (on se comprend), on sort un vieux morceau "Blackout" et on en profite pour souhaiter un joyeux anniversaire (34 ans) à Paddy, chose qui n'est pas le cas! Il aura ainsi à boire gratuitement et de nombreuses accolades cordiales et chaleureuses.

Puis troisième surprise (la plus grosse) sur le dernier morceau "Disco Celebration" le public rentre dedans et  une partie de celui-ci danse dynamiquement devant nous. Les applaudissements font échos dans la forêt pour la première fois de la soirée.

Par esprit de camaderie, Xavier lance la "Ben's song", Damien prend la batterie et Ben descend dans le public pour chanter. Très grosse ovation! Incroyable! Nous ne l'avions plus faite depuis si longtemps ...

Après nous allons rentrer dans une phase totalement suréaliste. Le public étant chaud à bloc ... voilà qu'on repart pour faire un set mais finalement par manque de force, on ne fait que quelques morceaux. Le public lui en demande toujours plus.

Le "parrain" des lieux lance un défi à Ben : Un solo de batterie contre un t-shirt des "la Race des Seigneurs" et le défi est relevé haut la main. Ensuite, on continue dans le surréalisme avec des reprises (Led Zep, Police, White Stripe, Ac/Dc, ...) lancée par Xavier, suivie par Yull et rythmée à la batterie une fois par Ben, une fois par Ludo et autre fois par Paddy. Sur scène et hors scène c'est la grande fête conviviale.

Pour cloturer la soirée, on décide de faire 2-3 autres morceaux pour enterrer la chose. On commence avec Kill The Hype et là une autre chose surréaliste va se dérouler. Je monte sur une tente en m'aidant d'un banc, je me couche sur la toile et remarque que je baigne dans une flaque d'eau, je décide de me bouger et je me tape une crampe immonde au mollet droit qui m'empêche de faire le moindre mouvement. En attendant que ca passe (20 secondes) je suis resté couché dans la flote. J'ai terminé la chanson par un stage avec réception très spéciale (une première).

On termine par 2 - 3 mises en bouche de fin de spectacle dans un état de fatigue avancé mais dans un esprit extasié.

Nous recevons avec honneur des t-shirts (La Race des Seigneurs) et cela nous touche vraiment très fort!

On a commencé la nuit à boire des verres avec les motards dans un esprit très familial et chaleureux, nous avions du mal à quitter ces lieux et ces personnes si merveilleux alors qu'on nous faisait croire qu'elles étaient hostiles.

"Parrrain" décide de nous inviter pour l'année prochaine mais pour le samedi (où il y a énormément de monde) et tout cela est déjà mis dans nos agendas! On n'y reviendra avec très grand plaisir et enthousiasme.

Pour récupérer la voiture, nous traversons les bois dans une plénitude absolue (même si j'ai envie de gerber par fatigue). Avec nos t-shirts "La Race des Seigneurs" on a l'impression d'être une famille et comme des frères, on s'amuse à se faire des croches pieds dans la pénombre du bois ou partir dans des trips avec les batons fluorescents.

On pensait que ce concert serait une horreur et cela a été un BONHEUR partagé. On a joué avec une simplicité, une âme et un coeur et une très grande liberté ... on n'aurait pas pu se le permettre dans d'autres lieux!

Au nom de tout le groupe, nous remercions chaleureusement toute l'organisation et le public pour l'accueil, la générosité et le respect. Nous avons pris un plaisir immense et nous avons découvert des passionnés de belles motos et de musiques et surtout des gens formidables.

Nous sommes super heureux également de revoir dans nos rangs, Xavier qui nous apporte énormément! Il nous a manqué tout ce temps! Merci pour le respect apporté ce soir là et les autres à venir.

On voudrait aussi remercier Paddy pour son grand coeur et son éternel soutien et Ludo, un p'tain d'ingé son qui fait son travail comme un pro avec également une âme, une sympathie et une motivation qui fait chaud à voir.

Puisque je suis dans les remerciements, je le fais également pour Ben, Yull et Damien parce que ces derniers mois n'ont pas été facile et que nous en avons souffert quelquepart ... des concerts comme hier soir, nous laisse au fond de nous le sentiment que l'on a peut être une réelle place à prendre sur une scène pour véhiculer l'art, la culture et la musique.

C'est un réel plaisir de partager cela avec vous,

Rock'n'roll baby,

Christophe

 

12:27 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

04/09/2008

En avant la rock musique

Ce vendredi 05 septembre 2008, nous jouons dans une forêt à Bouffioulx (région de Charleroi) ... rue de la Sibérie. C'est un concert un peu secret, sans affichage mais vous êtes tous les bienvenus.

Nous y sommes programmé vers 22h et une surprise vous y attend! Une part de nostalgie qui flotte dans nos veines comme un joli breuvage.

Nous remercions par ailleurs le groupe "Hollogram" pour son invitation à jouer avec eux à la péniche Fulmar à Bruxelles également ce 05 septembre 2008 mais nous devons malheureusement cette fois-ci refuser leur offre. Peut être à une prochaine ... Tristesse quand tu nous tiens!

Autre chose, nous donnerons un concert spécial le vendredi 26 septembre 2008 à la maison des Jeunes de Waterloo (Mj Woo) en compagnie de "Mad Radios" et de "The models". On compte particulièrement sur votre présence lors de cette date qui nous tient à coeur.

Voici l'affiche, nous vous invitons à la forwarder à un maximum de monde. Cela serait bien aimable de votre part:

affiche mj waterloo

On vous souhaite une bonne rentrée à tous et beaucoup de concerts rock'n'roll!

17:28 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26/08/2008

In Summer Time (and Daily Mirror)

L'été prend fin, il est temps de ranger aux placards les crèmes solaires, les maillots trempés jusqu'à l'os, les serviettes encore chaudes, les ballons de plage et les lunettes de soleil.

En attendant septembre et le retour des concerts, de la sueur et du rock'n'roll ... on a décidé de remiser des choses et de sortir des nouvelles, de la fraicheur quoi. Avec nous sur la route on trouvera dorénavant Ludo à la console de mixage et Paddy dans le rôle de l'homme des lumières, des ombres et des effets spéciaux.

Sur scène, on verra naître petit à petit des jeux de lumières, des boules à facettes, des stronboscopes, des inscriptions lumineuses et des formes vertigineuses. On va transformer la scène en un rêve éveillé ... on a décidé de vous faire rêver et vous faisant dégouliner, transpirer et transer. La fête sera belle et cela jusqu'au bout de la nuit.

Nous nous sommes inscrit à Pure Demo, on verra bien le résultat mais quoi qu'il en soit, on vous invitera à voter pour nous de manière convaincante et en faire écho à toutes vos connaissances, tenez vous prêt!

Nous avons un petit soucis avec Myspace, ce qui fait que nous ne savons pas mettre les dates de concerts de manière systématique et rapidement, mais on va arranger cela au plus vite ... surement un problème de codes ou un truc du style. On a aussi pris congé de Myspace pendant les vacances et toute la campagne de promotion a été chamboulée, on va bientôt y remettre la main à la pâte et l'âme au charbon. Patience donc ... nous ne sommes pas encore mort. Pas encore ... On a certes vécu une sale année, mais là où beaucoup de groupes auraient baisser leurs bras (ou leurs pantalons, voir les deux), nous nous sommes accrochés et nous tenons bon ... on vous expliquera tout cela un beau jour de l'été prochain très certainement.

Vous aurez dans les mois à venir l'occasion de nous voir plusieurs fois en concerts et d'autres prestations sont en cours de négociations. On notera aussi le retour de Xavier à la guitare, pour notre plus grand plaisir !!! Je fais un peu la topographie de la situation des concerts :

Le 05 septembre 2008 : Concert près de Bois-Villers, info à venir.

Le 26 septembre 2008: Concert à la maison des jeunes de Waterloo

Le 25 octobre 2008: Rocktobre Festival

Le 01 novembre 2008: Showcase privé à Le Roeulx

Le 15 novembre 2008: Flash Festival à Bruxelles (site de Tour et Taxi)

Pour la date du 26 septembre à Waterloo, on vous attend vraiment nombreux et nombreuses, on vous réserve de belles surprises et le retour à la guitare de Xavier. On veut que cela soit une grande fête qui ouvrira les concerts à venir de la meilleur manière qu'il soit!

On vous embrasse en vacance ou ailleurs ... tant que le plaisir y est pour vous, c'est le principal.

Voici une petite carte postal de l'été! Notre "Paddy Light Man" entrain de faire du Surf sur des océans déchainés. Qui l'aurait crû hein ???

Surfing Paddy

15:59 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

17/08/2008

Pourvu que ça dOur !!!

Le samedi 16 août 2008, nous étions à Dour sur la scène principal et programmé à 18h45 (avec l'éternel demi-heure de retard dans l'organisation). Enfin, je veux dire le petit Dour ... dans une cour d'école avec une bonne petite centaine de personne devant nous (parfois loin devant nous).

La veille à la répétition, nous avions Ben, Yull, Dam et moi-même changé toute la setlist. Nous avions mélangé les morceaux comme dans un jeu de cartes mais avec beaucoup moins d'hasard. On s'est creusé la tête en dernière minute pour trouver des enchainements et trouver l'ordre adéquat des morceaux et d'une certaine manière nous y sommes arrivés avec une certaine réussite.

Le jour même à Dour, nous étions arrivé un peu sur le tard mais on a pu voir les nivellois de "The Jerks" et "Hey Yeah" ... pas notre style mais bon, ils se débrouillent! Le public lui était dispersé et frilleux, trop frilleux à notre goût. Ils étaient au bar entrain de boire et ne se préoccupait pas trop des groupes.

Notre loge backstage est une grande salle de gymnastique ... on sait déjà d'avance que ce soir, ça va être du sport. Le petit coin Vip est sympa et très scolaire ... impossible de vous expliquer, j'aurai du prendre une photo.

L'heure est au temps du soundcheck et on dispose les serpents (gagnés lors de notre dernier concert à Ogy) sur les montants de la tonelle qui surplombe la scène car il y a des coins où l'on pourrait s'ouvrir le crâne. Ca donne un état scolaire, primaire et maternelle à la scène. Pour ma part, je me suis procuré une écharpe d'Arafat et je suis nu sous ma veste de costume ... ça pousse à la curiosité les gens, le pari est déjà un peu gagné.

Vient alors le concert et j'emmène avec moi une barbie "qui parle" trouvée dans les backstage (une bénévole me supplie de lui rendre après le concert car c'est SA poupée, je la rassure au plus vite). On commence le concert moi suspendu à mon micro sur "No Name 2" et on enchaîne avec "Dead Bird" ... ça flotte un peu mais ça passe joliment, OUff!!! Sur "Let's Rock" je demande à 4 forts gaillards du public de me transporter sur un lit d'enfant de couleur bleu du plus belle effet. Difficile d'aller chercher les gens mais ceux-ci s'exécutent après une bonne minute (dont Romain des Jerks). Me voilà donc transporté dans ce lit enfant prêt à tout moment de se briser, par chance je suis dans la catégorie "poids plume".

On enchaîne le concert avec "Shame on You", un tout nouveau morceau qui se veut être à ambiance cinématographique. Une réussite pour une première ... à travailler un peu plus en répétition. Sur la fin du morceau, j'entends ma voix se décupler en choeur, je me dis que Ludo (ingé son) est entrain de réaliser une prouesse technique incroyable de dédoublement de ma voix mais il n'en est rien, c'est Damien qui chante pour une fois juste avec moi, ça le fait!

Les morceaux s'enchaînent et le miracle se produit! On arrive tout doucement à toucher les gens et le public rentre peu à peu dans notre univers et pourtant je vous jure que le pari n'était pas gagné. Le public semble se réveiller et j'use d'effots pour les faire sortir du coma (monter sur les tables, faire chanter dans le micro, offrir une baguette à une fille dans une poussette, jouer avec la barbie, flirter langoureusement avec nos serpents, ...).

Sur la fin du concert, je présente les membres du groupe et notamment Ben qui a mis une superbe robe noir avec deux chaussettes à ces pieds de couleur différentes. Plus drôle, après la présentation de Ben je fais parler la barbie qui possède en stock plusieurs phrases et celle qui sortira à ce moment là est un truc du style "avez vous d'autres robes", trop fort! S'en suivra "raconte moi une histoire", "coiffe moi les cheveux", ....

On termine par un "Merry" assassin qui fera naître quelques pogos bien venus. Ma voix quand a elle part tout doucement en couille. On a terminé le concert de manière sexy et tous torse nu ou torse poils pour certains.

On descend de scène avec l'enthousiasme d'avoir sorti le public d'un certains coma et le plaisir retrouver d'avoir essayer d'orchestrer quelquechose. L'enthousiasme reprend pour la suite des évènements.

On soulignera aussi le merveilleux travail de Ludo à la console de mix qui nous a fait un superbe travaille et qui a embellit ma voix d'un joli Delay. Nous sommes fière et heureux de l'avoir parmis nous.

Nous allons maintenant mettre de la hargne et du coeur à la préparation d'un nouveau show avec un nouveau "vieux" membre et la préparation prochaine d'un nouveau cd (je sais l'autre n'est pas encore sortit !!!).

On a vécu une année noir, maintenant on va mordre la poussière, la machouillé et recracher du soleil à vos belles gueules d'anges ... Préparez vous à la suite!!!

On se voit sur la route ou ailleurs,

RoCk'n'rOlL

14:30 Écrit par Cheap | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |